hadiths de 43 à 50 (complément d’Ibn Radjeb)

 

 

Hadith 43 (complément d’Ibn Radjeb): Une des règles de l’héritage

 

Selon Abdoullah ibn ‘Abass, le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) a dit:

 » Donnez les parts d’héritages à leurs bénéficiaires; et ce que les parts ont laissé (de biens d’héritage) revient au plus proche homme (parmi les héritiers) (du mort) »

Rapporté par al Boukhari et Mouslim

TELECHARGER

 

 

Hadith 44 (complément d’Ibn Radjeb):
D’après ‘Aïcha, que le prophète (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) a dit :
« L’allaitement interdit ce qu’interdit l’enfantement »

Rapporté par al-Boukhari et Mouslim

TELECHARGER

 

 

 

 

Hadith 45 (complément d’Ibn Radjeb):

Selon  Djabir ibn Abdillah, qu’il a entendu le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) dire l’année de la conquête (de la Mecque) alors qu’il était à la Mecque:

 » Certes Allah et Son messager ont interdit la vente du vin, des bêtes mortes (sans égorgement selon le rite islamique), du porc, et des statues (vouées à l’adoration illicite) ». On lui dit alors: « ô messager d’Allah, vois-tu les graisses d’animaux morts, avec quoi on enduit les (coques des) bateaux, et on en fait une huile dont on revêtit les peaux, et avec quoi on s’éclaire? » Il dit alors: « Non! Cela est interdit »

Puis le messager d’Allah dit à ce moment: « Qu’Allah maudisse les juifs, certes Allah leur avait interdit les graisses (animales), ils les ont alors fondues, puis vendues, et ont mangés leur gain ».

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

 

TELECHARGER

 

 

 

 

Hadith 46 (complément d’Ibn Radjeb):L’interdiction de toute boisson enivrante

D’après Abou Bourda, d’après son père, d’après Abou Moussa al-Ach’ari, que le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) l’a envoyé au Yémen, il le questionna alors concernant (la licéité) des boissons fabriquées là-bas, il lui dit alors :

« Quelles sont-elles ? » Il dit : « al-Bit’ et al-mizr » (noms de deux boissons yéménites de l’époque). Abou Bourda fut questionné : « Qu’est-ce que al-Bit’ ? » Il dit : « Une boisson alcoolisée fabriquée à partir de miel, et al-mizr est une boisson alcoolisée fabriquée à partir d’orge ».

Le prophète dit (alors) : « Toute (boisson) enivrante est interdite »

Rapporté par Al Boukhari et Mouslim


TELECHARGER

 

 

 

 

 

Hadith 47 (complément d’Ibn Radjeb):

D’après al-Miqdam ibn Ma’d Yakrib, qui a dit : J’ai entendu le messager d’Allah (que les prières et le salut d’Allah soient sur lui) dire :

« Certes le fils d’Adam ne remplit pas un récipient pire que le ventre, il suffirait au fils d’Adam quelques bouchées (de nourriture) qui ferait tenir son dos droit (qui le ferait tenir debout), cependant, s’il fallait plus que cela, alors un tiers pour sa nourriture, un tiers pour sa boisson, et un tiers pour sa respiration »

Rapporté par Ahmed, al-Tirmidhi, et ibn Maja  

TELECHARGER

 

 

 

 

Hadith 48  (complément d’Ibn Radjeb):

    D’après Abdoullah ibn ‘Amr, le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) a dit :  

« Quatres caractéristiques, si elles se trouvent dans une même personne, elle est alors hypocrite, et si l’une d’elles se trouve dans une personne se trouve alors en elle une caractéristique de l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il la délaisse : lorsqu’il parle il ment ; lorsqu’il fait une promesse il ne la tient pas ; lorsqu’il se dispute il cherche (et défend) le faux ; et lorsqu’il donne un engagement (ou serment) il le trahit »
 Rapporté par al-Boukhari et Mouslim

TELECHARGER

 

 

Hadith 49  (complément d’Ibn Radjeb):

D’après ‘Omar ibn al-Khattab, le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) a dit :

« Si vous placiez votre confiance en Allah d’une véritable confiance, Il vous donnerait votre subsistance comme Il la donne aux oiseaux : ils partent le matin le ventre vide, et reviennent le soir le ventre plein »
 Rapporté par Ahmed, al-Tirmidhi, Ibn Majah

TELECHARGER

 

 

 

Hadith 50  (complément d’Ibn Radjeb):

D’après Abdoullah ibn Bichr, qui dit : Un homme est venu voir le prophète (que le salut et les prières d’Allah soient sur lui) et dit :

« Ô messager d’Allah, certes les branches (différentes sortes adorations et légiférations) de l’islam sont trop nombreuses devant moi, montre-nous une porte (de l’adoration) sur laquelle on pourrait s’accrocher, et qui rassemblerait tout ». Il dit (alors) : « Que ta langue ne cesse d’être humide de l’invocation d’Allah » (c’est-à-dire qu’elle ne cesse d’invoquer Allah).
  Rapporté par Ahmed, al-Tirmidhi, et Ibn Majah 

TELECHARGER

 


Dernière Vidéo
L'ensemble de ces vidéos sont sur
Youtube et Dailymotion
Calendrier
  • Explication de al rissala - chapitre du pèlerinage le 25 novembre 2017
  • Explication de al rissala - chapitre du pèlerinage le 2 décembre 2017
  • Explication de al rissala - chapitre du pèlerinage le 9 décembre 2017